0 Flares 0 Flares ×

Vive-les-déguisements...toute-l'année

Mardi gras par ci, mardi gras par là, non mais depuis quand on doit attendre que ce soit carnaval pour se déguiser ! C’est vrai, quel enfant n’a jamais marché dans les chaussures de ses parents ou essayé ses lunettes et ses chapeaux ? Et bien cela prouve bien que se déguiser est inné chez les enfants, alors autant en profiter toute l’année …

Moi quand j’étais petite ce n’était pas une malle à costume que j’avais mais … un placard entier, dans lequel on plongeait littéralement ma soeur et moi. Et avec mes cousines, aucune réunion de famille n’échappait à un défilé de costumes en tout genre.

premiers-déguisements

Mais saviez vous que se déguiser est un bon moyen de développer la confiance de vos enfants et libérer leurs angoisses ? Alors profitons des vacances et du temps maussade pour partir à la découverte de tous les bienfaits de ce jeu intergénérationnel !!!

Le matériel

En général votre panoplie débute avec le costume tout joli du commerce qui représente son personnage préféré.  C’est en effet une bonne façon de leur donner le goût des déguisements. En plus, à part si vous êtes une couturière hors pair, vos enfants seront fiers d’arborer un déguisement digne de ce nom dans des moments collectifs comme peut l’être le carnaval par exemple.

Mais pour les moments de jeux dans leur chambre, pas besoin de dépenser des fortunes. Profitez-en plutôt pour faire du tri dans vos tiroirs … Voici une petite liste pour vous aider à leur constituer une malle à costume digne de ce nom :

  • Des chutes de tissus ou de rideaux feront de jolies traînes de mariées ou des capes de chevalier mais encore bien d’autres personnages que l’imaginaire de vos enfants va transformer.
  • De vieux vêtements comme des robes ou des vestes. Ne pas hésiter à solliciter les papy et mamies dont les greniers regorgent de magnifiques trouvailles !!!
  • Des accessoires : Alors là faites vous plaisir. Ce peut être des chaussures, des chapeaux, des casquettes, des porte monnaies, des sacs à main , des cravates, des ceintures, des gants, des foulards, bref je suis sûre que vos armoires seront ravies de ce petit ménage d’hiver 😉
  • Mais aussi des objets dont vous ne vous servez plus comme des vieux téléphones portables, des brosses à cheveux, des clés, un vieil appareil photo … Moi, ma mère était infirmière et on avait des piqûres plein notre placard (sans les aiguilles bien sûr), toutes nos copines adoraient !

malle-à-déguisements-maison-home-made

Et pour ranger ce joli bazar Ikéa propose un joli coffre en tissu que je vous conseille …

jouer aux déguisements avec ses enfants

. On s’amuse avec eux : Alors je ne vous demande de vous déguiser à la moindre occasion mais c’est vrai que si c’est quelque chose que vous avez l’habitude de faire (et que vous y prenez plaisir bien entendu) cela aidera forcément vos enfants à s’habituer à cette pratique. Cependant, contrairement à mon fils, je ne m’amuse pas à me déguiser quand un copain vient boire l’apéro. Par contre, pour certaines occasions, je dois avouer que j’ai une bande d’amis qui est toujours partante pour avoir l’air ridicule. Alors c’est sûr que de nous voir jouer le jeu et s’amuser à chercher nos déguisements à l’occasion du réveillon est une bonne façon de lui transmettre ce goût du déguisement.

déguisements-pirates

. On écoute leurs envies : Cependant ce n’est pas une évidence non plus pour tous les enfants. Certains enfants n’aiment pas se déguiser. Dans ce cas il ne faut surtout pas les forcer. On peut éventuellement leur proposer de simples petits accessoires afin de ne pas les transformer complètement. Un simple chapeau ou un trait de maquillage peuvent alors suffire. Il est aussi important de veiller à respecter ses choix. Il s’agit avant tout d’une activité créative, votre enfant doit donc être libre de choisir le déguisement qu’il souhaite revêtir. Ne le forcez pas à porter un déguisement qui ne lui plait pas.

. On met des limites : Moi personnellement je ne tolère pas qu’il sorte déguisé pour aller faire les courses ou une promenade quelconque. Premièrement parce qu’il doit faire la distinction entre le jeu qui a ses règles propres et la vie réelle où les règles sont différentes. Son personnage ne doit pas sortir du cadre du jeu et donc de la maison (à l’exception des moments de fêtes bien entendu). Cela semble être assez évident pour lui car il ne me l’a jamais demandé mais, au cas où, je saurai quoi lui répondre. En plus il risquerait d’être confronté aux regards des autres voire aux moqueries ce qui est totalement contradictoire avec la fierté d’arborer un costume qui nous valorise.

. On prévient les risques :  Le rôle principal des parents est bien sûr de ramener les enfants à la réalité. Ce n’est pas parce que j’ai une cape de Batman que je peux voler ou que je suis déguisé en sorcière que je peux manger des escargots crus. Il est donc important de leur expliquer en amont qu’ils sont dans une histoire inventée et qu’ils ne possèdent pas les pouvoirs de leur personnage. Ils peuvent s’amuser à faire semblant mais ils ne doivent surtout pas essayer d’escalader des murs ou autre super pouvoir irréel. Les limites doivent être posées fermement et fixées dès le plus jeune âge. A vous par contre de leur montrer comment on fait semblant de voler. On peut aussi les prendre en photo en faisant des petits montages afin de les aider à se rapprocher de la réalité de leur personnage. Cela permet de garder le contrôle de la situation tout en prenant en compte leur frustration de n’être « qu’un enfant ». Mais rassurerez-vous, vos enfants ne manqueront pas d’imagination pour se raconter sagement leurs histoires.  

Aspects pédagogiques du jeu

1. Se déguiser c’est quand même s’habiller. C’est donc une bonne façon des leur donner envie de s’habiller seul tout en affinant leur habileté manuelle : mettre des boutons, des ceintures, enfiler des pantalons , des gants, trouver l’envers de l’endroit, faire des noeuds etc 

2. Prendre confiance en eux : C’est en voyant mon fils se transformer en enfilant le costume d’Iron Man de son cousin que je me suis aperçue de la puissance des déguisements. En effet c’est un personnage qu’il ne connait que par les déguisements et donc auquel il ne peut associer aucune personnalité. C’est donc l’image que représente ce personnage pour lui, à savoir la force et le pouvoir, qui a fait devenir mon fils très sûr de lui et limite hautain. Ce petit garçon au yeux si souriant d’habitude est devenu en une seconde un enfant sûr de sa force et prêt à sauver le monde. Et connaitre ce sentiment de confiance est déjà une bonne façon de les aider à identifier ce sentiment et donc de trouver en eux les moyens de le retrouver dans des situations où ils en auront besoin. 

déguisements-maquillage-regard-de-killer

3. Extérioriser ses pulsions : Dans la peau d’un adulte, d’un animal ou d’un personnage, l’enfant se sert de ce masque pour pouvoir enfin dire ou faire des choses qu’il n’a d’habitude pas le droit de faire. Et c’est parce qu’il est déguisé et donc quelqu’un d’autre qu’on l’autorise à le faire. Une bonne façon de se décharger des émotions de manière ludique. Ce peut être bien utile pendant des périodes où votre enfant vit des choses difficiles comme une naissance, des conflits à l’école ou avec vous. Il peut en effet extérioriser sa tristesse ou son agressivité à travers le rôle de son personnage. 

4. Apprendre à se connaitre : En prenant des voix différentes, des mimiques qui ne leur sont pas propres, les enfants apprennent à découvrir d’autres possibilités de leur corps ainsi que leurs propres limites. Mieux se connaître et pouvoir s’exposer avec assurance amènent les enfants à prendre confiance en eux.

5. Développer son imaginaire : Pas toujours besoin d’une panoplie complète pour que vos enfants se transforment en pompier ou en princesse. Une chute de tulle, un chapeau rouge et parfois même rien à voir comme un bandeau sur la tête et un sac à main et voilà votre enfant transformé en chercheur d’or. Idéal pour stimuler leur créativité.

6. Se créer un espace de liberté : Grâce aux déguisements les enfants peuvent devenir un personnage magique aux pouvoirs infinis. Une vraie façon de pouvoir sortir de leur quotidien constitué la plupart du temps d’impératifs et de règles d’adultes. En devenant cette fois maître de son destin (le temps d’un jeu de rôle bien sûr) votre enfant s’évade et se crée son monde à lui. Une bouffée d’air pur pour lui indispensable à son équilibre.

Alors, prêt à jouer les pirates et les princesses pendant ces vacances pluvieuses ?

Vive les déguisements … et pas que pour carnaval !!!
Étiqueté avec :                        

Laisser un commentaire

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×
%d blogueurs aiment cette page :